> News > Thin Lizzy > Warning  
> Paradis   > Live  
> Zoom rock > Procès > Liens  
> KING'S X

 

En provenance du Texas, King’s X propose un hard rock savoureux, teinté de soul et de gospel, saupoudré d’un groove unique en son genre. Oui, mais voilà, le hard rocker moyen (pour ne pas dire bas de gamme) étant un peu binaire dans toutes les définitions du terme, la bande à Doug Pinnick – chanteur bassiste noir (ça me rappelle quelque chose …) de ce trio génial – n’a jamais eu la moindre reconnaissance commerciale et a toujours du se contenter de celle qui ne fait vivre personne, la critique.

Peu importe finalement pour l’amateur qui se contentera de rajouter un peu de grave sur son ampli histoire de faire ressortir encore un peu plus ce sens inégalé du groove proposé par nos p’tits gars du Texas. Mais quand même, une odeur rance d’injustice domine …

 

 OUT OF THE SILENT PLANET 1988

1988, presque 20 ans déjà, et premier effort. La marque de fabrique est présente, ce disque ne ressemble à aucun autre sorti au même moment. Le son est unique. Tous les ingrédients sont présents.

On retiendra : Power of Love, Goldilox, Sometimes

GRETCHEN GOES TO NEBRASKA 1989

Gretchen est le sommet artistique du groupe pour nombre de fans. Effectivement, on a ici un disque de très haute volée, le style s’y affirme, gagne en assurance et en maîtrise, un disque à posséder dans toute bonne collection !

On retiendra : Over my Head, Summerland, Fall on me, Mission … pfff … tout !

FAITH HOPE LOVE 1990

J’ai commencé mon aventure King’s x avec celui ci, je lui reserve donc une attention toute particulière :p. Là encore, le combo nous délivre un album inspiré, de haute voltige entre hardrock dévastateur et harmonies Beatles ou gospel, groove puissant et passage acoustique merveilleux. Ce disque est une perle. (voir chronique dans paradis perdu)

On retiendra : tout !

KING'S X 1992

De mémoire, on le trouvait en dessous de ces prédécesseurs à l’époque. Que nenni ! Il n’est pas si mal ce quatrième opus ! Plus direct que les précédents, plus posé aussi me semble t il. Un bon album !

On retiendra : Prisoner, Black Flag, Not Just For The Dead

DOGMAN 1994

Retour à une approche plus directe avec celui ci, le premier titre « Dogman » annonce la couleur. Le son est plus incisif, plus lourd aussi, les harmonies vocales s’installent d’entrée. De très bons moments là aussi.

On retiendra : Dogman, Complain, Pretend.

EAR CANDY 1997

Marrant l’accueil réservé à l’époque par les fans … accueil plutôt mitigé, pour ne pas dire plus. Il me semble au contraire que ce King’s x là est au contraire l’un des meilleurs. Les mélodies y sont particulièrement inspirées, et aucun des ingrédients qui font la magie du trio ne fait défaut … groove, puissance, harmonies … tout y est manipulé avec un bonheur certain !

On retiendra : tout !

TAPE HEAD 1998

Là, j’ai moins aimé, sombre, lourd et je crois en manque d’inspiration sur le plan des mélodies. Il est aisé de se cacher derrière un gros son !

 

On retiendra : Groove Machine

PLEASE COME HOME ... MISTER BULBOUS 2000

Sur la lancée du précédent …. Du point de vue de l’inspiration … même s’il est moins lourd … bof bof bof ….

On retiendra : Julia

MANIC MONLIGHT 2001

A oublier !

BLACK LIKE SUNDAY 2003

Démarche originale, celui-ci est une « revisite » de titres composés dans les années 80 mais jamais sortis. Et si retrouver l’inspiration passait par cette rédemption ? peut être, en attendant, le résultat est plus que convaincant !

On retiendra : tout

OGRE TONES 2005

Retour aux sources pour celui-ci avec de nouvelles compos. On se retrouve plutôt du côté de Ear Candy, King’s X, ou Faith Hope Love avec des titres de premier calibre ! Le groupe semble retrouver une seconde jeunesse comme l’annonçait le disque précédent. Tant mieux !

On retiendra : tout !