> News > Thin Lizzy > Warning  
> Paradis   > Live  
> Zoom rock > Procès > Liens  
> KINGS X - FAITH HOPE LOVE

Succès d’estime pour ces deux disques précédents, King’s x pense enfoncer le clou en cette année 1990 avec son troisième album. Clip, promo importante, et un album, Faith Hope Love. De très bonnes critiques à l’époque avaient soutenu la sortie de ce nouvel opus, et puis … rien ! ce groupe est maudit !

Et pourtant, ce disque est miraculeux. Il réunit l’improbable tour de force de sonner comme jamais aucun auparavant. Fusion hors norme dans laquelle se mêlent des influences très diverses et une volonté évidente d’être unique, d’avoir sa propre identité, de posséder ses propres couleurs.

Doug Pinnick dans sa voix a ce côté Soul qui parfois peut faire penser à Phil Lynott (puisque les deux sont bassiste chanteur) ou plutôt au sound motown des maîtres du genre dans les années 60. Ty Tabor possède un jeu de guitare tout à fait étonnant et diversifié dans lequel il évolue toujours avec sensibilité. Des solis ravageurs ou des arpèges d’une grande souplesse, des riffs accrocheurs et lourds à souhaits ou des rythmiques d’une légèreté assez rares. Quant à Jerry Gaskill, chanteur à l’occasion aux accents Beatles, il frappe juste, tout en finesse, et soutient la maison comme il se doit.

Les présentations faites, cet album commence par le déroutant « we are founding who we are » …harmonies vocales dès le départ sur fond de batterie pour laisser la place à Doug sur le refrain. Un peu comme un titre finalement construit « à l’envers ». Pas de solo de guitare, voilà aussi qui à l’époque fait incongru.

« It’s love » (Ty au chant) nous renvoie à des paysages sonores plus calmes, plus sereins, alors qu’à l’inverse, d’un premier abord assez calme, « i ll never get tired of you » joue énormément sur la corde Soul, notamment du fait de Doug au chant.

« fine art of friendship » est un titre plus commun, moins fort. Le titre suivant, « mister Wilson » (Ty) est tout simplement à tomber par terre !!! mélodie fantastique, arrangements succulents, changements de rythme fréquents et interventions de Ty à la guitare (deux solis sur deux pistes différentes) font de ce titre une pièce de choix dans la discographie du groupe. « Moanjam » lui rendra la monnaie de sa pièce de fort belle manière ! dévastateuret très heavy, Doug s’y montre très convaincant et ce que fait Ty sur ce titre est absolument parfait. Petite note particulière, Moanjam est mon titre préféré chez les rois.

« six broken soldiers » est plus expérimentale. Planant à nouveau avec des harmonies vocales très travaillées, ce titre est le premier chanté par Jerry en lead depuis les débuts du groupe.

«I just can(t help it » renoue avec la patte King’s x … Ty en lead sur un titre très travaillé au niveau de la mélodie et des harmonies, et tout en rupture rythmique quand arrive son intervention à la guitare pour son solo. « Talk to you » renoue avec cette lourdeur ci particulière chez King’s x dès l’intro mais très vite, le rythme se densifie. Doug chante avec ce côté soul très travaillé chez lui et bourré de feeling jusqu’à la lie.

Une petite pause avec « everywhere i go » avant de partir au grand galop avec « we were born to be loved » qui est aussi un de mes titres préférés chez Doug and Co. Ce titre est impressionnant par sa série de riffs et de break durant son dernier tiers, absolument unique en son genre là aussi.

« faith hope love » - l’éponyme – est assez ambitieuse au moins par sa longueur dans un premier temps (9 minutes) puis par sa construction, longue suite progressive autour du « refrain » du même nom que le titre chanté en harmonie entre autres dans sa partie centrale, passage sur lequel Ty fait avancer doucement sa guitare.

Enfin, « legal kill » - prise de position contre l’avortement » et chantée par Ty – est une folk song tout à fait parfaite pour finir ce chef d’œuvre en douceur, tranquillement. Un grand disque, absolument à posséder.

Musiciens :

Doug Pinnick : basse et chant

Ty Tabor : guitares et chant

Jerry Gaskill : batterie et chant

Le site – de grande qualité – de Daniel sur King’s x : http://www.kingsx-france.com/main.htm