Une vie passée
A nous délivrer couleur vraie
Les finesses d'un art sublimé
Qui sonnent et résonnent à jamais ...

UN PEU DHISTOIRE(S)

 

1980 Rapha, qui vient d'être sollicité par le Label Major Polydor à la suite d'une Démo enregistrée en anglais avec un groupe de banlieue parisienne, se met en charge de réunir deux de ses ex-coéquipiers :
Didier BERNOUSSI : guitariste
Henri BARBUT : batteur
Durant les semaines qui suivent, une recherche additionnelle de musiciens complémentaires débute avec beaucoup de motivation. Joël HERVE, guitariste et Alain PERNETTE, bassiste, finalisent le clan.
Quelques semaines plus tard, Joël quitte la formation tout en nous recommandant Christophe AUBERT, qui débarque tout droit de chez Hallyday.
Suite à un spot de Pub pour une marque célèbre de Jeans, le directeur d' agence les parraine sous le nom de WARNING.
1981 Après une période de corroyages divers, les 5 rebelles entrent en studio et sous la direction de Dominique Blanc Francart nous offrent l'un des plus beaux albums des années 80 avec un Logo des plus originaux.
S'enchaîne une tournée française, avec Frédéric GUILLEMET à la basse (Alain Pernette ayant du quitter la bande pour raisons de santé).
Rapidement les scores de ventes atteignent le Disque d'Or. A la fin de ce Tour, les bilans se font sous forme de changements divers. Frédéric et Henri sont remplacés par Michel AYME à la basse et Gérald MANCEAU à la batterie.
1982 Sous les conseils du coach, l'esprit musical de WARNING diffère totalement de ses origines. Votée à la majorité, la nouvelle « sauce » s' avère plus brutale, violente et agressive. Quelques mois plus tard, sous la direction de Dieter DIERKS (producteur de SCORPIONS), WARNING aborde un tournant qui lui sera malheureusement bien décisif. L'album (très controversé mais accueilli avec ferveur par le public hard rock) est tout juste gratifié de maigres vivas au sein des Médias français, et malgré une excellente critique internationale (Europe - Etats-Unis), le Label Polydor (en pleine crise de réorganisation), dicte de nouveaux protocoles qui finissent par désorienter l'alliance. Résultat : le contrat est cassé et voguent les nouvelles résolutions.
1983 Rapha, en désaccord total avec le reste de l'équipe, décide de jouer la carte de l'abandon et s'exile en Allemagne de l'Ouest pour devenir le leader de Rated X puis de Victory avant de créer THE ELEMENT. Francis Petit prend la relève et malgré un troisième album de qualité l'aventure tournera court quelques temps plus tard. Alain Aymé et Gérald Manceau prendront le chemin des studios puis accompagneront des grands noms de la variété française. Christophe, fidèle à ses principes sortira un album solo remarquable quelques années plus tard, peu de temps avant sa disparition.